Pékoudé 5773 – n°41

pékoudéLa paracha nous raconte la construction du Michkan (le sanctuaire) dans le désert. A ce sujet, les Bné Israël (603.550 hommes de plus de 20 ans) offrirent chacun un demi sicle d’argent (Mahatsit haChékèl), pour un poids total de 100 kikar et 1775 sicles (603.550 x 0,5 = 301.775 sicles ; or 1 kikar = 3.000 sicles soit au total 100 kikar et 1775 sicles).

La Thora précise que ces dons furent utilisés pour confectionner les « Adanim » : les supports sur lesquels reposeraient les piliers constituant la structure du sanctuaire.

Notre maître le Hafets Haïm explique qu’Hachem ordonna d’utiliser cet argent spécifiquement pour les socles, et pas pour d’autres composants, afin que chaque juif ait une part dans le socle même du Michkan. Il en va de même pour l’étude de la Thora et son soutien financier : les uns aident et renforcent les autres et réciproquement. Ainsi, une véritable association existe de facto.

Le Yétsèr Hara (mauvais penchant) s’efforce ainsi d’empêcher les talmidé hakhamim d’étudier, et quand il voit qu’il n’y arrive pas, il s’attaque alors aux personnes qui soutiennent la Thora, afin qu’elles diminuent leurs contributions !

On raconte que le Hafets Haïm se plaignit devant une riche personne qu’il ne soutenait pas suffisamment les Yéchivot. Après un rapide calcul, il lui fit remarquer : « Vous avez dépensé 15 fois plus pour vos nouveaux rideaux que pour renforcer l’Honneur d’Hachem et sa Thora, qui est vitale dans ce monde-ci et dans le monde futur, et vous vous étonnez que je sois surpris ?!? »

Laisser un commentaire