Lèkh Lékha 5775 – n°122

לך לך (Medium)La paracha de la semaine raconte une des dix épreuves qu’a traversées Avraham Avinou : l’exil et l’abandon total et définitif de ses origines.

Il est écrit : « Va pour toi [Éloigne-toi] de ton pays, de ton lieu natal et de la maison paternelle, et va au pays que je t’indiquerai« . Rachi explique la redondance étonnante des mots « Va pour toi » : « Pour ton bonheur et pour ton bien. C’est là-bas que je te ferai devenir une grande nation. Ici tu n’auras pas la faveur d’avoir des enfants. Et de plus, je ferai connaître ta nature à travers le monde« .

Avram reçut donc la promesse divine que ce déplacement forcé lui octroiera une récompense énorme : du bonheur, du bien, devenir une grande nation, des enfants …

Comment ceci peut être assimilée à une épreuve ? N’importe qui entendrait Hachem lui parler et lui donner un ordre en échange d’une récompense incommensurable aurait à coup sûr accomplit la volonté divine ! Et pourtant les Sages l’incluent bien dans la liste des dix épreuves !

En fait, la véritable épreuve était d’appliquer la parole divine de manière complètement désintéressée, uniquement car Hachem le lui avait demandé, et sans attendre la moindre contrepartie ! En aucun cas, Avram ne l’a fait pour recevoir une récompense infinie !

Cette idée est très fortement sous-entendu dans la Thora, ainsi qu’il est écrit : « Avram partit comme le lui avait dit Hachem« , comme le lui avait dit Hachem et pas pour autre chose ! Ni pour devenir une grande nation, ni pour avoir des enfants !

Laisser un commentaire