Vayéra 5773 – n°23

Le Beth haLévi

La Paracha Vayéra nous apprend à quel point la mitsva de « Hakhnassat Orkhim » (accueillir des invités) est centrale dans la vie d’un Juif. Au début de Vayéra, Avraham, malgré la douleur de sa récente Brit Mila, sort sous la chaleur etinvite chez lui les 3 anges Rafaël, Mikhaël et Gabriel, ayant l’aspect de voyageurs arabes.

Plus tard, on apprend très succinctement comment Lot a également invité chez lui des anges à Sodome.

Pourquoi la Thora insiste t-elle énormément sur la Mitsva d’Avraham, alors que celle de Lot est régulièrement mise en retrait ?

Le Beit Halevi (Rav Yossef Dov de Brisk) renforce la question en précisant que Lot a mis sa vie en jeu pour cette Mitsva, car les habitants de Sodome étaient réfractaires à toute idée de Hessed (bonté). En effet, une loi sanctionnait de peine de mort toute personne faisant Hakhnassat Orkhim et un Midrash raconte que lorsqu’un pauvre vint à demander l’aumône, on lui remit une pièce où il était inscrit de ne pas lui vendre de nourriture ! Apparemment, la mitsva de Lot est donc beaucoup plus importante !

Le Rav Yossef Dov de Brisk explique que le meilleur Hessed consiste à aider les gens qui ont l’air « simples » (comme Avraham l’a fait avec les anges ayant un aspect humain). C’est pour cela que la Thora insiste dessus. Par contre, concernant Lot, qui n’aurait pas risquer sa vie pour inviter des anges, émissaires d’Hakadosh Baroukh Hou ?

Laisser un commentaire