Michpatim 5778 – n°254

Le Baal Chèm Tov

La paracha de la semaine Michpatim commence par une énumération d’un grand nombre de mitsvot qui concernent les relations entre l’Homme et son prochain : ben adam la’havéro. Ces lois traitent surtout des litiges financiers.

Le Zohar haKadosh dit à propos des premiers mots de notre paracha : « ואלה המשפטים – voici les lois » : « voici l’ordre des réincarnations« .

A priori, on ne comprend pas le rapport entre les lois financières et les réincarnations !

Le Baal Chem Tov explique qu’il arrive parfois qu’un homme soit condamné à payer par le Bet Din, car il n’a pas deux témoins aptes à témoigner. Bien que selon la stricte vérité, il ne devrait pas payer, il sera quand même condamné.

Il pourrait alors avoir la tentation de s’interroger comment est-ce possible que les règles de la Thora puissent jouer en sa défaveur et le condamner alors qu’il est innocent ? La Thora est pourtant le socle de la vérité et de la paix !

Le Zohar nous enseigne donc que c’est « l’ordre des réincarnations« . Il est en effet possible que dans une précédente vie, il devait de l’argent à cette personne, et Hachem lui a en fait donner la possibilité de corriger sa précédente erreur dans vie actuelle, et ainsi de réparer son âme, tâchée depuis sa précédente vie !

On apprend de là que toutes les épreuves que l’on traverse sont orientées uniquement pour notre bien, même si nous n’arrivons pas toujours à le percevoir ! Lors d’un moment difficile, nous devons donc garder à l’esprit qu’Hachem ne fait que du bien, et même si c’est difficile à cet instant, c’est en vérité ridicule par rapport au véritable bien que l’on tirera de cette épreuve.

Laisser un commentaire