Kora’h 5780 – n°325

Rav Elhanan Wasserman

La paracha de la semaine traite de la révolte de Kora’h et son assemblée contre l’autorité de Moshé Rabénou.

Ils l’accusèrent de s’être appropriés les rôles primordiaux (Roi, Président du Sanhédrin, etc), d’avoir favoriser son frère Aharon au poste de Cohen Gadol, ses fils en vice Cohen Gadol, …

Comment comprendre une telle insubordination, quelques mois après le don de la Thora au Har Sinaï ?

Le Rav El’hanan Wasserman demanda à son rav le ‘Hafets ‘Haïm comment un tel événement pu arriver, alors qu’Hakadosh Baroukh Hou Lui-même promit à Moshé Rabénou au moment de la sortie d’Egypte : « וגם בך יאמינו לעולם – en toi aussi ils auront foi éternellement » !

Est-ce possible qu’une promesse divine ne s’accomplisse pas ?

Le ‘Hafets ‘Haïm répondit qu’évidemment la parole d’Hashem ne saurait être remise en cause. La réelle cause de cette révolte est la puissance des négyiot, ces partis-pris invisibles qui altèrent le bon jugement de l’Homme.

Kora’h était tellement jaloux qu’il n’était plus libre de sa pensée !

A notre niveau, nous sommes tous atteints de ces mêmes maux. Les mauvaises midot nous aveuglent et influent grandement sur toutes nos décisions. Nous devons donc nous efforcer de les corriger et ainsi, éviter tout erreur de jugement.

Laisser un commentaire