Vaéra 5773 – n°33

ואראLa Paracha nous raconte les 7 premières plaies. La deuxième fut celle des grenouilles. Les Sages enseignent que même sous la menace, Hanania, Mishaël et Azaria ne voulurent pas se prosterner. En effet, ils s’appuyèrent sur l’un des 13 principes d’étude de la Thora : le Kal VaHomer : le « à fortiori ». En effet, ils réfléchirent ainsi : « si les grenouilles sautèrent dans les fours au péril de leur vie pour respecter l’ordre divin, nous devons à fortiori refuser de nous prosterner ! »

Ne comprenant pas cet enseignement, le Chaagat Arié demanda au Gaon de Vilna alors âgé de 7 ans de l’éclairer. Il demanda : les grenouilles investirent les fours brûlants sur ordre d’Hachem, de la même façon que Hanania, Mishaël et Azaria respectèrent le commandement de la Thora de ne pas se prosterner. Où est donc le raisonnement « à fortiori » ?

Le jeune enfant Elyaou de Vilna lui répondit : les grenouilles se sont réellement sacrifiées, car Hachem leur avait demandé d’envahir les maisons des égyptiens, leurs lits, leurs fours et leurs pétrins. Ainsi, expliqua le Gaon de Vilna, les grenouilles qui choisirent de rentrer dans les fours se sacrifièrent, car elles auraient pu choisir d’investir les maisons ou lits des égyptiens, sans risquer leur vie. Hanania, Mishaël et Azaria réfléchirent donc ainsi : « si les grenouilles risquèrent leur vie en pénétrant un four plutôt qu’une maison ou un lit, pour respecter l’ordre divin, nous devons à fortiori refuser de nous prosterner ! »

Laisser un commentaire