Hayé Sarah 5778 – n°244

La paracha de la semaine traite longuement de la mission qu’Avraham Avinou confia à son serviteur Eliezer.

Il le chargea en effet de trouver une fiancée à son fils Its’hak Avinou.

Dans la Guémara, on décrit Eliezer comme un Gadol haDor : il maîtrisait parfaitement la Thora d’Avraham, il était le Roch Yéchiva d’Avraham et se chargeait de transmettre ses enseignements, il contrôlait de manière totale son mauvais penchant !!!

Selon la tradition, Its’hak se maria à 40 ans, et il avait 37 ans, au moment de la Akédat Its’hak.

Une question se pose : comment Eliezer a pu se transformer autant en 3 ans ? En effet, lorsqu’Avraham était en route pour sacrifier son fils, il était accompagné d’Its’hak, d’Eliezer et d’Ychmaël. Avraham montra de loin la nuée sur le Har haMoria, mais seulement Its’hak la vit. Avraham abandonna alors Eliezer et Ychmaël, en arguant qu‘ils ne valaient pas plus que l’âne qui ne voyait rien de spirituel !

Et 3 ans plus tard, le même Eliezer qui était comparé à la bête la moins intelligente est devenu Gadol haDor !

Comment un changement drastique a pu avoir lieu en si peu de temps ?

Sa force a été d’accepter la remontrance d’Avraham. En effet, quand il entendit qu’il devait rester avec l’âne, ce n’était pas juste un constat physique, mais Eliezer a perçu qu’il n’était pas au niveau ! Il a donc fait son introspection puis s’est métamorphosé en 3 ans, jusqu’à devenir un monstre de Thora !

Nous apprenons donc de cet épisode qu’il est important de savoir « lire » les épisodes de la Vie, pour les traduire en élévation spirituelle. Cela passe donc par savoir accepter les remontrances. C’est ainsi que nous pourrons progresser.

Laisser un commentaire