Ekev 5774 – n°113

Le Hafets Haïm
Le Hafets Haïm

La paracha de la semaine contient le deuxième paragraphe du Chéma Israël. Il y est enseigné le de voir d’étudier la Thora et de la transmettre à ses enfants : « Enseignez-les à vos enfants en les répétant sans cesse, quand tu seras à la maison ou en voyage, soit que tu te couches, soit que tu te lèves« . Le terme « otam » (enseignez-les) est écrit sans la lettre « vav ». Ainsi, on peut le lire « atèm ». Les Sages utilisent cette orthographe pour donner au verset un sens plus personnel : « vous étudierez ».

Notre maître le Hafets Haïm apprend de là une leçon importante. Nous ne devons pas fonder nos espoirs uniquement sur nos enfants, mais chacun d’entre nous a l’obligation d’étudier la Thora, ainsi que le dit Hillel dans Pirké Avot : « Si je ne suis pas pour moi, qui le sera ? »

Ainsi, même si envoyer ses enfants à la Yéchiva est déjà extraordinaire, cela n’enlève pas au père le devoir de se sacrifier pour la Thora, en l’étudiant, en la pratiquant, en la soutenant !

De même, les femmes ont aussi l’obligation de motiver leur mari à aller étudier au Beth Hamidrash, de les renforcer dans le limoud et la récompense éternelle qui leur est promise !

Qu’Hachem nous ouvre les yeux et nous fasse prendre conscience de l’importance de cette mitsva, sur laquelle le monde repose !

Laisser un commentaire