Souccot 5774 – n°69

etrogA la suite du redoutable Yom Kippour, il est bon de commencer par la question suivante. Le Midrash enseigne qu’à Yom Kippour, le Satan voit que les Juifs sont dénudés de fautes et dit à Hachem : Tu as un peuple sur Terre qui ressemble aux anges, pieds nus, sans manger ni boire ni haine …

A priori, on ne comprend pas les paroles du Satan. Pourquoi cet ange accusateur se transforme t-il soudainement en avocat ? Il aurait dû simplement s’abstenir d’accuser Israël ! Rav Itshak Blayzer explique qu’en fait, le Satan souligne ces points pour se préparer à accuser le peuple juif dès le lendemain de Kippour, là où tout le monde mangera, portera des chaussures … Tiendront-ils leurs engagements tout frais ?

Commençons donc tout de suite sur Souccot. Une des deux mitsvot principales est la mitsva des 4 espèces : loulav, étrog, arava et hadass.

Le étrog (cédrat) est le seul des 4 qui devient impropre à la mitsva s’il en manque même une infime partie, il doit donc être absolument entier : chalèm. Comme signe, retenons que le étrog s’écrit en hébreu : אתרג, dont les 4 lettres forment l’acrostiche des 4 demandes que nous insérons dans notre prière chaque jour et que nous demandons qu’elles soient « entières » :

א : la émouna (foi) : Ani Maamin béEmouna Chéléma

ת : la tchouva (repentir) : Ha’hzirénou BiTchouva Chéléma

ר : la réfoua (guérison) : Réfoua Chéléma

ג : la guéoula (délivrance) : Mahèr légaolénou Guéoula Chelema

Qu’Hachem puisse accomplir toutes ces prières !

Laisser un commentaire