Elloul 5778 – n°272

Le Rambam

Nous continuons cette semaine bsd sur notre lancée, avec un autre point important concernant le mois d’Elloul.

Comme nous l’avons vu, ce mois est une véritable préparation spirituelle pour le jugement de Roch Hachana. Nous devons faire téchouva et nous repentir sincèrement.

Le Rambam explique que la téchouva est composé de plusieurs étapes obligatoires :

  • abandonner la faute et ne plus y penser
  • regretter son acte
  • prendre sur soi de manière entière et sincère de ne plus recommencer

Le Rambam précise que la téchouva ne sera acceptée que si elle est à un tel niveau qu’Hakadosh Baroukh Hou Lui-même témoignera de sa sincérité et de son intégrité.

Le Saba de Novardok écrit dans son ouvrage une remarque très intéressante. Combien d’entre nous transgressons malheureusement, malgré notre « téchouva annuelle », les mêmes fautes depuis des années  ? Chaque Yom Kippour, nous nous repentissons de manière sincère, en promettant de ne plus dire de Lachon haRa, de plus soutenir la Thora, de nous renforcer sur la tsniout (pudeur). Et pourtant, il suffit de quelques jours/semaines pour replonger dans nos travers – quand ce n’est pas en pleine prière de Yom Kippour où nous soulignons à notre voisin à quel point le ‘hazane est nul …

A l’approche d’un nouveau jugement, nous devons absolument nous interroger : au moment où nous allons pleurer en demandant pardon, pouvons-nous même témoigner sur nous-même que nous ne refauterons pas ? Sommes-nous vraiment convaincus ?

Le Saba de Novardok précise que si nous n’arrivons pas à nous convaincre nous-même, à plus forte raison qu’Hachem ne pourra témoigner non plus sur notre cas !

Laisser un commentaire