Vaéthanan 5775 – n°158

Le Ktav Sofer
Le Ktav Sofer

La paracha commence par les supplications de Moché Rabénou pour avoir le droit d’entrer en Erets Israël. Les Sages nous enseignent que Vaéthanane à une guématria (valeur numérique) de 515, au nombre des 515 prières que Moché adressa à Hachem à ce sujet.

La guémara cherche à comprendre pourquoi il y eut tant d’insistance de la part de Moché ? A t-il besoin de consommer les [bons] fruits d’Erets Israël ? A t-il besoin de profiter d’une certaine sérénité propre à la Terre d’Israël ? La guémara répond que Moché Rabénou voulait accomplir beaucoup de mitsvot qui ne peuvent l’être qu’en Erets Israël !

A priori, on ne comprend pas les mots choisis par la guémara ! Elle aurait dû formuler ainsi : « Moché désire t-il consommer les fruits d’Israël ? » et pas « Moché a t-il besoin … » !

Le Ktav Sofer cite le Rambam qui enseigne que l’unique but de vivre en Erets Israël est de se défaire des tracas nous dérangeant dans le service divin. C’est ce que nous récitons dans la bénédiction prononcée après avoir mangé du gâteau, du vin ou des fruits d’Israël : nous demandons que cette consommation aide à élever notre âme et à nous faire mieux comprendre la Thora (ainsi que la guémara enseigne que l’air d’Erets Israël rend « intelligent ») et in fine, nous arriverons à la sérénité de profité du vrai Bien dans le Monde Futur.

Le Ktav Sofer explique donc ainsi le langage de la Guémara : un géant comme Moché avec un niveau spirituel tellement élevé avait-il besoin de la sainteté de cette Terre, ou se délester de quelconques gênes dans sa Avodat Hachem ? Il est évident que non ! Ce à quoi la Guémara répond que Moché voulait accomplir encore quelques mitsvot irréalisables en dehors d’Erets Israël !

En cette période trouble, où beaucoup de Olim nous rejoignent en Erets Israël, c’est le moment de nous rappeler à nous-même l’enseignement du Rambam : l’unique but de vivre en Erets Israël est de progresser dans la Avodat Hachem !

Laisser un commentaire