Vaéra 5780 – n°312

La paracha commence par un dialogue assez dur entre Hakadosh Baroukh Hou et Moché Rabénou. Rachi explique que la raison est la plainte de Moché « pourquoi as-Tu fait du mal à ce peuple ?« .

Pourquoi donc Hachem en voulut à Moché ? C’est l’habitude des justes d’implorer la miséricorde divine pour ne pas que le peuple souffre trop !

Le Rav Moché Shternboukh explique que le reproche portait sur le langage utilisé « faire du mal », duquel on pourrait comprendre rh »l qu’Hachem fait du mal au Am Israël alors qu’évidemment Il ne fait que du bien.

Par contre si Moché Rabénou avait employé un autre terme comme « ton comportement dur » alors Hachem ne l’aurait pas réprimandé. Au contraire, c’eut été un compliment voire même une éloge

Notre maître le ‘Hafets ‘Haïm

Ainsi notre maître le Hafets ‘Haïm explique le verset « de la bouche d’Hachem ne sort pas de mal et de bien« , mais le bien uniquement ! En effet, Hakadosh Baroukh Hou est entièrement Bon et il n’est pas concevable qu’Il fasse quelque chose qui n’est pas bon.

Le problème vient plutôt de nous qui n’avons pas les outils pour déceler et comprendre chacun de ses choix.

Pendant la Shoa, pendant que des millions de juifs se faisaient assassinés, certains justes priaient en demandant à Hachem « Maître du Monde, j’ai la foi que tout ce que Tu fais est pour le bien, mais s’il Te plaît, ne nous laisse pas dans un état où on ne peut pas comprendre Tes choix! Donc, soit adapte notre compréhension à Tes choix en nous donnant l’intelligence de comprendre comment tes décrets sont pour notre bien, ou alors adapte Tes décrets à notre esprit et notre compréhension, et Fais nous du bien tel que nous le percevons, mais nous ne remettons en aucun cas en cause Tes choix« .

Laisser un commentaire