Noakh 5775 – n°121

נח (Medium)La paracha traite du déluge qui s’abattit sur le monde suite à la dégénérescence de la génération.

Noakh, sur ordre divin, construit une arche pour se sauver avec sa famille, accompagné par un échantillon de chaque espèce de l’humanité.

Hakadosh Baroukh Hou lui ordonna de faire un « tsohar צהר« . Rachi cite deux explications différentes à ce terme : certains disent qu’il s’agit d’une fenêtre, d’autres pensent que c’est une pierre précieuse particulière qui les éclairait.

Le Yérouchalmi explique que ces deux opinions sont en fait liées à une autre question : les astres ont-ils continué à éclairer la Terre pendant le déluge. S’ils fournissaient de la lumière, une fenêtre suffisait pour faire entrer la clarté ; sinon, une pierre précieuse était nécessaire.

En quoi ce point nous concerne t-il ? Que pouvons-nous en tirer pour notre vie à nous ?

Chaque foyer juif est une Arche de Noé ! C’est une forteresse spirituelle qui nous protège contre les assauts du monde extérieur. La question se pose : pouvons-nous nous permettre d’ouvrir ce tsohar, cette fenêtre, et de faire rentrer les eaux du déluge dans notre foyer ???

rav-israel-kanievski-steipelerLe monde extérieur déborde malheureusement des trois fautes capitales : le meurtre, les relations interdites et les idolâtres ! Voulons-nous rendre hermétique notre foyer contre ces fléaux, ou bien invitons-nous les médias, la radio, Internet, les journaux … qui sont le principal vecteur de propagation de ces maux de notre société, comme le Steipeler l’explique ?

De nos jours, il y a deux Arches de Noé pour nous protéger contre la civilisation occidentale qui veut nous anéantir : le foyer juif cashèr et sain, et les saintes Yéchivot.

Efforçons-nous de passer de l’un à l’autre le plus rapidement possible, sans se perdre dans les méandres de ces torrents menaçants.

Laisser un commentaire