Noakh 5773 – n°21

Il est écrit à la fin de la parachat Noakh à propos de la génération de la Tour de Babel : « Ne se dressera t-il pas devant eux un obstacle à leurs projets ?« 

Rabbi Aharon Kotler, dirigeant du judaïsme nord-américain jusqu’à son décès en 1962, était connu comme un fervent défenseur de la Thora et luttait contre tout ceux qui essayaient de la déformer ou d’atteindre le Am Israël. Quand le gouvernement israélien voulut prendre des résolutions anti-religieuses à propos du service national des filles, il usa de toute son énergie pour faire annuler la « Guézéra », le décret.

En cette période, deux rabbanim conservateurs vinrent le convaincre de changer de position et de céder, par crainte de décisions encore plus dangereuses pour le caractère religieux de l’Etat d’Israël. Il leur raconta la parabole suivante.

En Pologne, pendant la guerre, un riche goy arriva à se procurer du vin à prix très élevé. Il voulut en faire profiter son ouvrier juif, qui lui indiqua qu’il était interdit à un juif de boire du vin touché par un goy, mais que s’il le menaçait de mort, il aurait le droit d’y goûter. Le goy le menaça de son arme et le juif but un verre. Quelques minutes plus tard, le juif demanda au goy de pointer son arme encore une fois vers lui, afin qu’il puisse boire.

Et au Rav de leur expliquer : « comme ce juif, vous attirez les mauvais décrets du gouvernement, afin d’arriver à vos fins« .

Qu’Hachem dressent des obstacles contre tous nos ennemis, comme il l’a fait lors de l’épisode la Tour de Babel !

Laisser un commentaire