‘Hanouka 5779 – n°281

Comment vivre pleinement le miracle de ‘Hanouka ?

Le Sabba de Kelem pose la question suivante : pourquoi la Torah accorde tellement d’importance à la joie dans la Avodat Hachem ?

Dans la paracha Ki Tavo une des causes des malédictions qui s’abattent sur le Am Israël est le fait de ne pas avoir servi Hachem « avec joie et contentement de coeur » ; pourquoi Hachem punit-Il si sévèrement l’absence de joie ?

Le Sabba propose l’explication suivante : la Guémara nous enseigne qu’Hachem a créé le yetser hara et la Torah ; la Torah nous permet de lutter contre notre mauvais penchant.

Lorsque l’on sent que la Torah et la prière nous influencent, ils deviennent notre propriété et nous rendent joyeux, alors nous pouvons lutter contre le yetser hara.

Nous comprenons à présent pourquoi Hachem nous réprimande pour notre manque de joie dans notre Avodat Hachem : cette absence signifie qu’on ne sent pas que notre étude de la Torah nous appartient et nous ne pouvons plus lutter contre notre yetser hara.

Le principe est le même pour ‘Hanouka: lorsqu’on arrive au 25 Kislev, l’homme qui ressent pleinement le miracle de ‘Hanouka est heureux.

Les Sages nous enseignent qu’Hachem donne de la sagesse aux sages, c’est à dire à ceux qui aiment la sagesse.

Lorsque l’on cherche à comprendre la grandeur d’Hachem, Il nous montre des miracles surnaturels et Sa grandeur se manifeste aux yeux du monde entier.

Le Sabba de Kelem témoignait sur lui même : « Baroukh Hachem, j’ai eu l’occasion d’allumer de nombreuses années les bougies de ‘Hanouka et je ne me suis pas suffisamment remémoré le message profond de ‘Hanouka: nous devons méditer sur la grandeur d’Hachem, Ses bontés, Il est tout Puissant, Miséricordieux et Compatissant à l’infini. Après avoir réfléchi ainsi, on pourra s’émerveiller des miracles de ‘Hanouka (…) malheur à l’homme qui agit sans réfléchir comme un animal ! ».

Les ‘Hachmonayim étaient une douzaine d’hommes qui se sont battus contre une armée très puissante de milliers de soldats grecs ; Hachem nous a fait un grand miracle et le Am Israël gagna la guerre !!

A ‘Hanouka, nous devons percevoir la grandeur d’Hachem : Il est Tout Puissant, Miséricordieux et nous gratifie de Ses bontés à chaque instant. Si nous retenons cette leçon de ‘Hanouka, on sentira que cette fête nous a profondément influencé et nous appartient : c’est « notre Hanouka ».

Laisser un commentaire